Challenge 30 jours #2

Après le burn-out, le BROWN-OUT : qu’est-ce que c’est ?

Après le burn-out, le BROWN-OUT : qu'est-ce que c'est ? - Assistanea

La nouvelle pathologie qui touches les entrepreneurs et salariés se nomme le brown-out. Nous allons voir son « invention », de quoi il s’agit, le brown-out en France, et ces symptômes à repérer.

1 – La découverte du Brown-out

Le terme “brown-out” signifie littéralement “baisse de courant” psychique. Il a été théorisé en 2016 par Mats Alvesson (enseignant suédois) et André Spicer (professeur à la City University de Londres).

Dans “The Stupidity Paradox”(livre d’André Spicer), les chercheurs décrivent le désinvestissement progressif d’un grand nombre de salariés, causé par une “incompréhension totale” des tâches à accomplir – des missions qui leur paraissent “inutiles, absurdes, ou pire, nuisibles”.

David Graeber, anthropologue américain, affirme qu’en raison du progrès technologique, la société crée des métiers et des tâches inutiles, notamment dans le secteur des services (consulting, ressources humaines, communication etc…). 

À force de réaliser des actions vide de sens (telles que celles décrites dès 2013 par l’anthropologue américain David Graeber dans “Bullshit Jobs”) heurtant leurs valeurs personnelles, nombre “de ces individus intelligents décrivent leur emploi comme stupide”, décrivent Alvesson et Spicer, et “démissionnent” intérieurement. Blasés, abattus, voire dégoûtés par l’absurdité de leurs actes (par exemple, mentir et défendre des projets néfastes pour autrui), les salariés quittent leur entreprise, se désengagent, ou finissent par tomber malades.

2. De quoi s’agit-il ?

Le brown-out est une pathologie liée au travail et qui démontre une baisse de motivation ou une quête de sens pour celui ou celle qui peut en être atteint. Par ailleurs, le brown-out, bien qu’il s’agisse d’une pathologie liée au travail, n’est pas reconnu comme maladie du travail en France.

Qui peut en être atteint ?

Le brown-out toucherait majoritairement des cadres et dirigeants n’ayant plus la possibilité de prendre en main leur carrière ou qui se retrouvent limités dans leur prise de décision. Ainsi, un cadre peut vite avoir l’impression d’avoir fait le tour de sa fonction et finalement se sentir inutile.

Il peut aussi toucher les entrepreneurs surtout quand nous ne sommes pas sur le bon chemin. C’est pourquoi il est très important d’avoir bien réfléchi avant de se lancer dans l’entrepreneuriat et de savoir pourquoi nous faisons cela ! Et de se le rappeler fréquemment.

3. Le brown-out en France

Vous pouvez vous sentir concerné par cette pathologie et vous êtes loin d’être un cas isolé.

L’Institut de recherche international, Ipsos, a réalisé en 2016 une étude sur 824 travailleurs français. Il en ressort que seulement 34% des personnes interrogées estiment que leur entreprise les reconnaît et valorise leur travail, contre 56% sur une étude au niveau mondial. Et plus d’un travailleur sur trois, en France, reconnaît ne pas être motivé par le boulot.

4. Quels sont les symptômes ?

Le quotidien britannique The Telegraph listé dix comportements et sentiments que vivent et ressentent les personnes en brown-out :

  • Vous travaillez sans pour autant éprouver d’intérêt pour ce que vous faites. Le travail en lui-même est une corvée et ne vous stimule pas intellectuellement.
  • Vous avez l’impression que votre to-do-list ne réduit jamais et qu’il y a toujours plus à faire.
  • Vous ne prenez plus en main votre carrière ni ne faites de décisions importantes pour vous-même.
  • En réunion, vous contribuez au minimum et voyez d’abord les risques plutôt que les opportunités.
  • Vous avancez toutes les excuses possibles pour les éviter.
  • Vous vérifiez vos mails dès le réveil et avant de dormir. Vous êtes collé à votre smartphone le week-end et même en vacances ou entre amis.
  • Vous souffrez physiquement. Vous n’êtes plus en forme, vous mangez gras, ne dormez pas assez et avez abandonné le sport.
  • Vous avez perdu votre sens de l’humour et tendez vers un comportement passif agressif. Si quelqu’un (au travail ou ailleurs) vous demande comment vous allez vous avez tendance à répondre de manière monosyllabique.
  • Votre vie de famille n’est plus ce qu’elle était. Vous rentrez le soir pour regarder la télévision et montrez peu d’intérêt pour votre époux ou votre épouse et vos enfants. Vos relations amicales s’étiolent et vous ne vous y intéressez plus.
  • Vous ne détestez pas vos boss, mais selon vous ils sont colériques et imprévisibles. Vous ne savez jamais s’ils vont apprécier ou non votre travail.

En conclusion, si vous vous reconnaissez dans l’une de ces affirmations, pas de panique. Demain nous verrons les solutions pour lutter contre le brown-out.


VOUS VOUS RECONNAISSEZ DANS SES AFFIRMATIONS ?
VENEZ EN PARLER EN COMMENTAIRES !

Publicités

1 réflexion au sujet de “Après le burn-out, le BROWN-OUT : qu’est-ce que c’est ?”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s