Challenge 30 jours #2

12 clés pour sortir du burn-out

12 clés pour sortir du burn-out - Assistanea

Après avoir vu les symptômes et fait le test, nous allons voir comment prévenir et se sortir de ce tourbillon infernal qu’est le burn-out.

Clé #1 – PARLEZ À QUELQU’UN

N’oubliez pas ceci:  seule l’humilité vous sortira de ce en quoi vous êtes fier. Ravalez votre fierté et dites à une personne de confiance que vous avez un problème. 

C’est difficile, mais c’est le premier pas vers le mieux-être. Lorsque vous le confiez aux autres, vous finissez également par vous accepter vous-même.

Clé #2 – OBTENEZ DE L’AIDE

Vous ne pouvez pas faire ça tout seul. Vraiment, vous ne pouvez pas. Vous devez parler à votre médecin et à un conseiller qualifié. Cela demande beaucoup de courage. Alors demandez de l’aide.

Clé #3 – APPUYEZ-VOUS SUR VOS AMIS

Oui, cela aurait pu être inclus dans le point 2, mais vous auriez pu le louper tellement ils sont important dans ce moment-là. Nous avons tendance à ne pas avoir beaucoup d’amis et à ne pas nous laisser aller. Erreur.

Vos amis se soucient de vous. Ils ne sont pas là que pour les bons moments ! Si vous avez besoin d’un coup d’être rebooster, ils sont là pour ça !

Clé #4 – REPOS

Vous pouvez avoir besoin de prendre un congé sabbatique ou un congé de maladie, mais certains risquent de ne jamais retourner travailler.

Alors vous pouvez prendre des semaines de vacances et revenir lentement.

Le sommeil, c’est comme de l’argent. les déficits de sommeil deviennent une dette de sommeil. Et la dette doit être remboursée. Grosso modo : DORMEZ !

Clé #5 – TROUVEZ QUELQUE CHOSE D’AUTRE POUR ÉLOIGNER VOTRE ATTENTION DE VOTRE DOULEUR

Le problème de la douleur est lorsque vous ne faites rien, vous ne pouvez vous concentrer que sur votre douleur. La distraction est un outil puissant pour que votre esprit pense à autre chose. Regarder un film. Sortir pour dîner. Allez faire une randonnée. Aller à une fête. Aller à un concert. Ce n’est pas facile.

Cela peut faire oublier le cycle constant de la dépression.

Clé #6 – FAITES CE QUE VOUS POUVEZ

Là encore, vous aurez peut-être besoin d’un long congé sabbatique. Mais si vous retournez au travail. Il vous faudra surement plus de temps pour écrire un courrier électronique de trois lignes que pour écrire l’intégralité de un article de blog, restez concentré à faire ce que vous pouvez. 

Vous savez ce que vous ressentez à l’intérieur, mais c’est aussi bien de savoir que vous pouvez quand même aider les autres d’une manière ou d’une autre. Il est important de découvrir ce que vous pouvez encore faire.

Clé #7 – NE FAITES RIEN DE DRASTIQUE

Soulignez ceci. Vous pouvez avoir envie d’abandonner votre vocation, de fuir tous ceux que vous connaissez et tout ce que vous avez, même votre famille. Dans les pires moments, la pensée de mettre fin à tout peut traverser l’esprit.

Ne succomber à aucune de ces impulsions. Tous les jours, dites-vous que vous allez vous en sortir. Et chaque jour sera un progrès. Soyez reconnaissant de ne rien avoir fait de téméraire ou d’irresponsable.

Clé #8 – AYEZ CONFIANCE À NOUVEAU

Aussi blessé que vous vous sentez et aussi cynique que certains points, prenez la décision consciente de vous faire confiance à nouveau. Ça à l’air si simple, rien n’est plus fort que l’auto-persuasion !

Clé #9 – SURVEILLEZ DE PRÈS VOTRE ÉQUILIBRE

Surveillez de près ce que vous ressentez, votre repos et votre équilibre entre le temps passé avec les gens et le temps passé seul.

Soyez hyper concentré sur ça. Car pour vous en sortir vous ne pouvez pas vous permettre de ne pas être concentré sur votre équilibre. Prévoyez du temps dans votre planning car, sans cela, le bord de la prochaine falaise est au coin de la rue.

Astuce : Prévoyez des créneaux de 2h, 3 fois par semaines pour les imprévus ! Vous pourrez utiliser ce temps soit pour vous reposez soit pour traiter un mail urgent.

Clé #10 – SURVEILLEZ LES SYMPTÔMES

Regardez et apprenez ces 20 signes d’épuisement avec diligence. Surtout si vous êtes déjà passé par la case burn-out, au moindre symptôme : tiré la sonnette d’alarme.

Identifiez le problème et dès que le problème sera résolu, les symptômes disparaîtront presque du jour au lendemain. Mais ce type de surveillance est lourde mais essentiel pour rester en bonne santé.

Clé #11 – ASSUMEZ L’ENTIÈRE RESPONSABILITÉ PLUTÔT QUE DE CULPABILISER

Personne d’autre n’est responsable de votre santé. Cherchez des amitiés enrichissantes, réapprovisionnez votre énergie positive, mangez bien, faites de l’exercice, aimez profondément. Si vous ne les faites pas, personne ne le fera.

Clé #12 – APPREND À DÉLÉGUER

En apprenant à déléguer et à mieux connaître votre entourage. Déléguer peut faire peur mais en sous-traitant certaines tâches, tout en ayant un contrôle de résultat, vous gagnerez à la bonne réalisation d’un projet, et même un enrichissement. Soyez moins dur, plus diplomate afin d’apprendre à apprécier le travailler en équipe. 

Maintenant vous savez tout sur le burn out. Demain nous allons découvrir le brown-out !

AVEZ-VOUS D’AUTRES
CLÉS À PARTAGER
AVEC MES LECTEURS.TRICES ET MOI ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s